Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog des écoles Les Petits Lutins et Les Trois Chênes de la Salvetat Saint Gilles

Blog des écoles Les Petits Lutins et Les Trois Chênes de la Salvetat Saint Gilles

N'hésitez pas à nous contacter : lutins.3chenes@gmail.com (RPE) ou association.peluche@gmail.com (PELUCHE)


La mise en place de la réforme des rythmes scolaires à La Salvetat Saint Gilles

Publié par Ecoles des sur 12 Avril 2013, 20:28pm

Catégories : #Point info

 

Les objectifs de la réforme

 

Les écoliers français subissent des journées plus longues et plus chargées que la plupart des autres élèves dans le monde. Or cette extrême concentration du temps d’enseignement, unique à la France, est inadaptée et préjudiciable aux apprentissages. Elle est source de fatigue et de difficultés scolaires. La réforme des rythmes scolaires vise à :

  •  mieux répartir les heures de classe sur la semaine
  •  alléger la journée de classe
  • programmer les enseignements à des moments où la faculté de concentration des élèves est la plus grande.


Les grandes lignes de la réforme


Le décret relatif à l’organisation du temps scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires du 24 janvier 2013 fixe de nouveaux principes, qui devront être mis en œuvre à la rentrée 2013 :

  •  L’étalement des 24h d'enseignement par semaine, réparties sur 9 demi-journées incluant le mercredi matin
  •  3H30 maximum d'enseignement par 1/2 journée
  •  5H30 maximum d'enseignement par jour
  •  Une pause méridienne de 1 heure 30 au minimum

Des activités pédagogiques complémentaires (APC) aux heures d’enseignement seront organisées en groupes restreints afin d’aider les écoliers rencontrant des difficultés dans leurs apprentissages, d’accompagner le travail personnel des autres élèves ou de mettre en place une activité prévue par le projet d’école, le cas échéant, en lien avec le projet éducatif territorial.


Application de la réforme en 2013 ou 2014 ? 

Le maire pourra, au plus tard le 31 mars 2013, faire part au DASEN de son souhait de reporter l’application de la réforme à la rentrée 2014 pour toutes les écoles de la commune.

Toutes les communes ayant décidé de mettre en œuvre les nouveaux rythmes scolaires à la rentrée 2013 se verront allouer une dotation forfaitaire de 50 euros par élève.

Il est demandé de mettre en place un projet éducatif territorial. Il existe depuis 2003 à la Salvetat St Gilles un contrat éducatif local, cadrant le fait que tous les acteurs qui gravitent autour de l'enfant doivent avoir les mêmes principes éducatifs. Ce contrat sera repris dans le cadre de la réforme. Le projet éducatif territorial pourrait en faire partie.

 


Une organisation de la semaine concertée au niveau local

Les maires ou les présidents d’établissement public de coopération intercommunale (EPCI) ainsi que les conseils d’école auront la possibilité de présenter des projets d’organisation du temps scolaire pour la rentrée 2013, dans le respect des principes posés par le décret. Ces projets pourront concerner ainsi la durée de la pause méridienne et les horaires d’entrée et de sortie des écoles ainsi que les modalités d’articulation des temps d’enseignement et des temps d’activités périscolaires.


Ils seront transmis au directeur académique des services de l’éducation nationale (DASEN) après avis de l’inspecteur de l’éducation nationale (IEN) chargé de la circonscription concernée.


Le DASEN fixera l’organisation de la semaine notamment à partir des projets qui lui seront transmis par le maire et les conseils d’école, après consultation du département et en s’appuyant sur l’avis formulé par l’IEN de la circonscription.

Ce travail devra avoir pour priorité l’intérêt des élèves.


Les directives du DASEN  

 

Le DASEN a définit des critères pour la mise en place de la réforme :

  1. Elle doit respecter la loi
  2. Elle doit respecter l'intérêt de l'enfant
  3. Elle doit faire l'objet d'une unité territoriale (toutes les écoles de la commune doivent avoir les mêmes horaires)
  4. Elle doit être compatible avec les possibilités de transports

 


La « concertation »

 

Le 16 mars, la mairie de la Salvetat Saint Gilles a rencontré les Représentants des Parents d’Elèves des 4 écoles de la commune pour une réunion de concertation sur la mise en place de la réforme.

 

L’objectif des parents étaient de trouver un accord à défendre lors des 4 Conseils d’École, tenant compte de l’intérêt des enfants. Ils ont demandé un allongement de la pause méridienne, permettant aux enfants de manger dans un délai raisonnable (aujourd'hui le temps est un peu juste pour effectuer les 2 services). 

La mairie nous a présenté les surcouts pour la municipalité issus de simulations effectuées avec le centre de loisirs :

  •  Augmentation de la pause méridienne de 30 min – 9.00-11.45 et 14.15-17.00 (ancienne tarification) = 83000€ auxquels il faudra rajouter 150000 euros minimum d'ajustement des locaux pour Marie Curie.
  •  Augmentation de la pause méridienne de 15 min – 9.00-11.45 et 14.00-16.45 (nouvelle tarification) = 51000€
  •  Sans augmentation de la pause méridienne 9.00-12.00 et 14.00-16.30 (nouvelle tarification) = 27000€

La nouvelle tarification correspondant à la suppression du forfait mensuel du CLAE.

 

Le surcout lié à une augmentation du temps CLAE le soir est moindre par rapport au midi car l'aide de la CAF est bien supérieure pour cette plage horaire.

Ce surcout serait répercuté sur les impôts locaux (+1 a 2 points) ainsi que sur les tarifs scolaires.

 

Un consensus a été trouvé, permettant l’allongement de la pause méridienne :   

Lun-Mar-Jeu-Ven : 9h-11h45 et 14H-16H45

Mer : 9h-11H et APC de 11H a 12H

 

Les parents d’élèves ont demandé à la mairie et au CLAE de mener une réflexion pour voir comment on pourrait aménager le temps de CLAE supplémentaire, notamment avec la mise en place d’une aide aux devoirs. Le CLAE propose de réfléchir à la mise en place d’une étude surveillée sur le temps périscolaire.

 

Le rajout de la 1/2 journée du mercredi a un impact sur les activités périscolaires des enfants, puisque les activités qui ont lieu aujourd'hui le mercredi matin seront désormais réparties sur le reste de la semaine. Il faudra donc réfléchir à une organisation vis-à-vis de la disponibilité des structures sportives et culturelles, et il sera nécessaire de consulter les associations sportives et culturelles de la commune sur les conséquences de la réforme (ce qui n’a pas été fait à ce jour).

 

A noter que la reforme assouplit les taux d'encadrement du CLAE mais que la mairie s'est engagée à conserver les taux d'encadrement actuels :

  •  Pour les enfants de moins de 6 ans, le taux d’encadrement restera à un animateur pour 10 enfants (taux autorisé par la réforme : un animateur pour 14 enfants)
  •  Pour les enfants de plus de 6 ans, le taux d’encadrement restera à un animateur pour 14 enfants (taux autorisé par la réforme : un animateur pour 18 enfants)

 

La proposition des parents d’élèves a été présentée aux enseignants et directrices des 4 écoles par la mairie.

 

Concernant le report de la mise en place en 2014, la mairie nous a certifié que la date butoir était le 09 mars et était donc dépassée, et qu’il n’y avait plus de possibilité de report.

 

La mairie a rencontré les enseignants et directrices d’école le 19 mars.


Les enseignants ont retenu la proposition suivante :

9h - 12h et 14h- 16h30 tous les jours et le mercredi ateliers pédagogiques complémentaires entre 11h et 12h. Il semblerait que ces ateliers prendraient la forme d'aide personnalisée pour toutes les écoles.

Les 2 propositions des parents et celle des enseignants ont été débattues en conseil d'école pour le groupe scolaire des Hauts de Saint Gilles aux dates prévues, et pour l'autre groupe scolaire lors de conseils d’école extraordinaires.


 

Les Conseils d’École

 

Le Conseil d’École des 3 Chênes a eu lieu le 02 avril.


Depuis la réunion de concertation entre les parents et la mairie, de nouvelles directives ont été cascadées par l'inspectrice :

  •  l'APC doit représenter 36H sur une période qui va du 01/10 au 10/06
  •  pas d'APC le mardi soir qui sera réservé au temps de formation des enseignants

 

Ces nouvelles contraintes tuent les propositions des enseignants et des parents, car il n’y a pas 36 mercredis du 01/10/13 au 10/06/14.

 

Les enseignants comme les parents sont favorables à l’augmentation de la pause méridienne afin de mener leurs réunions d’équipe qui étaient initialement le mercredi matin.

 

Compte tenu des contraintes budgétaires, un accord a été trouvé avec un allongement de 15 minutes seulement :

 

Lun-Mar-Jeu-Ven : 8h45-11h45 et 14H-16H15

Mer : 8h45-11h45

APC 45 min le soir de 16h15 à 17h les lundis et jeudis

-->18 votes pour, la mairie ne s'est pas prononcée

 

Cette proposition présente 2 avantages :

  • Elle permettrait à davantage de parents qui travaillent d'amener leurs enfants à l'école le matin
  • Pour les enfants des écoles Petits Lutins/3 Chênes qui prennent le bus le matin : elle permettrait aux enfants d'être déposés directement à l'école au lieu de passer par le CLAE


Et 2 inconvénients :

  • Elle est aujourd’hui incompatible des horaires du bus pour Condorcet & Marie Curie. Et pour que ces horaires soient modifiés il faut que le Conseil General le vote, ce qui semble être compliqué.
  • Le bus passerait les lundis et jeudi à 17H, donc les enfants qui prennent le bus et qui ne vont pas a l'APC seraient contraints d'aller au CLAE pendant 3/4 d'h (mais pas le matin, ce qui compenserait).

 

 

Le Conseil d’École des Petits Lutins a eu lieu le 04 avril.

 

La mairie a concédé que la proposition votée aux 3 Chênes n’était pas réalisable à cause des horaires de bus (les appels d’offres ayant été lancés avec un passage à 9H), cette proposition a donc été rejetée alors que votée au conseil d’école précédent en présence de la même mairie.


Proposition soumise au vote :

Lun-Mar-Jeu-Ven : 9h–12h et 14h-16h15

Mer : 9h-12h

APC 45 min le soir de 16h15 à 17h les lundis et jeudis

 

->Vote pour : 5 instituteurs, 1 RPE, 2 RPE avec dépôt d’une motion

Vote contre : 3 RPE

La mairie ne s'est pas prononcée.

 

Proposition des RPE :

Lun-Mar-Jeu-Ven : 9h–11h45 et 14h15-17h

Mer : 10h-12h et APC de 9h a 10H

 

Cette proposition présente les avantages :

  • de ne pas modifier les horaires actuels de début et fin, mais aussi d’augmenter la pause méridienne d’1/2H, permettant aux enfants de manger dans de bonnes conditions,
  • d’avoir un temps de défoulement après le repas,
  • pour les enseignants de pouvoir positionner leurs réunions d’équipe pendant cette pause méridienne.

 

Et des inconvénients :

  • le surcout budgétaire est jugé trop important par la mairie
  • elle ne répond pas aux directives du DASEN vis-à-vis de l’APC. Plusieurs solutions ont été proposées pour positionner cette APC différemment, toutes rejetées par la mairie qui refuse de modifier les horaires des bus et de la restauration, et qui désapprouve une APC de 13H30 à 14H15 (une APC en fin de journée est-elle plus bénéfique ?)

 

Les RPE ont adressé à l’inspectrice d’académie une motion à leur vote expliquant toutes les contraintes imposées pour respecter la loi (contraintes pédagogiques, territoriales, bus, financières, etc.).  

 

 

Les Conseils d’École de Marie Curie et Condorcet ont eu lieu le 08 avril.

Pour Marie Curie, les propositions suivantes ont été soumises au vote :

 

1/ Lun-Mar-Jeu-Ven : 9h–12h et 14h-16h15

    Mer : 9h-12h (Idem Petits Lutins)

->    6 votes


2/ Lun-Mar-Jeu-Ven : 8h45-11h45 et 14H-16H15

    Mer : 8h45-11h45 (Idem 3 Chenes)

->    5 votes et 1 abstention

 

La mairie ne s'est pas prononcée.

Une motion a été déposée par les représentants des parents d’élèves.


Pour Condorcet, les parents se sont prononcés pour la solution suivante :

Lun-Mar-Jeu-Ven : 9h–12h et 14h15-16h45

Mer : 9H-11H et APC de 11H à 12H


Les enseignants se sont prononcés pour :

Lun-Mar-Jeu-Ven : 9h–12h et 14h-16h15

Mer : 9h-12h

APC 45 min le soir de 16h15 à 17h les lundis et jeudis (Idem Petits Lutins)

 

La mairie s’est abstenue. Une motion a été déposée par les représentants des parents d’élèves.

 


En conclusion

Le Conseil Général a demandé au maire de se positionner avant le 9 mars, pour pouvoir lancer les appels d’offre et organiser les transports scolaires à la rentrée 2013. Cela semble confirmer que tous les horaires de début et fin de cours ont été fixés pour cette date, sachant que les réunions de pseudo-négociation avec les parents d’élèves et les enseignants ont eu lieu après.

Les représentants de parents d’élèves et les enseignants des écoles des Hauts de Saint Gilles sont quasiment tous d’accord pour dire que la pause méridienne doit être étendue. La mairie s’est clairement prononcée contre cet allongement pour des raisons budgétaires.

L’APC, ancienne aide personnalisée, va être positionnée en fin de journée, après une longue journée d’enseignement. Les ¾ d’h prévus pour chaque séance ne seront pas effectifs car il faudra laisser certains enfants au CLAE, d’autres au portail. Où se trouve l’intérêt de l’enfant qui a besoin d’un soutien scolaire ?


Un objectif de la réforme était de permettre aux élèves d’ «accéder sur le temps périscolaire à des activités sportives, culturelles, artistiques qui développeront leur curiosité intellectuelle, leur permettront de se découvrir des compétences et des centres d’intérêt nouveaux et renforceront le plaisir d’apprendre et d’être à l’école», aucune réflexion n’a été menée dans ce sens.


Grâce à la mise en place de la réforme dans l’urgence à la rentrée 2013, la mairie va empocher une dotation représentant 50 par élève. Il serait logique que cette dotation finance au moins en partie le surcout lié à la reforme pour la 1ere année, mais il faut savoir que cette dotation ne couvrira de toute façon pas les frais engendrés par la mise en place de cette réforme, qui coutera à tous, au détriment de nos enfants.


Les représentants des parents d’élèves ont essayé de défendre l’intérêt de l’enfant. Ce sont pourtant les contraintes budgétaires de la mairie et les contraintes données par l’inspection d’académie qui primeront, puisque le DASEN prendra la décision finale après concertation avec la mairie.


Les parents seront informés par les écoles sur l’organisation de la semaine scolaire au plus tard au retour des vacances de printemps.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents